Assainissement Autonome Chenils Solution Adaptée

Communication Technique

L’assainissement autonome des chenils :

La solution adaptée de NEVE ENVIRONNEMENT

Assainissement Autonome Chenils Solution adaptée

Assainissement Autonome Chenils, Solution Adaptée par NEVE ENVIRONNEMENT

Synthèse Assainissement Autonome Chenils

Les chenils, qui font partie de la rubrique 2120 des ICPE, sont régis par la réglementation spécifique de l’arrêté du 8 décembre 2006. Ces effluents se caractérisent par de fortes concentrations en MES, azote, phosphore ainsi que par la présence de détergents dues aux lavages des box, au lavage des chiens, aux excréments, à l’urine, aux poils…

NEVE ENVIRONNEMENT propose une solution globale : visite, étude, solutions techniques, suivi de l’installation, mise en service, formation et entretien y compris suivi analytique. Les solutions techniques seront adaptées, et NEVE ENVIRONNEMENT pourra grâce à son expérience spécifique dans le domaine de l’Assainissement des chenils, et à son bureau d’études interne dimensionner la filière de traitement qui conviendra le mieux au fonctionnement du chenil.

Contexte et réglementation Assainissement Solution Adaptée

Il existe une réglementation spécifique pour ce type d’application : l’arrêté du 8 décembre 2006 fixant les règles techniques auxquelles doivent satisfaire les installations renfermant des chiens. Celles-ci sont considérées comme des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE)  au titre du livre V du code l’Environnement sous la rubrique n°2120 de la nomenclature avec la distinction suivante :

Chiens (établissement d’élevage, vente, transit, garde, fourrières, etc.) à l’exclusion des établissements de soins et de toilettage et des rassemblements occasionnels tels que foires, expositions et démonstrations canines.

– De 10 à 50 animaux : régime de déclaration
– Plus de 50 animaux : régime de l’autorisation

Nota : ne sont pris en compte que les chiens âgés de plus de 4 mois.

Ces procédures font l’objet de dossiers instruits par les DREAL (Directions Régionales de  l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), sous l’autorité du préfet.

L’arrêté du 8 décembre 2006 définit les règles en matière de traitement des effluents (solides et liquides) provenant des installations. Il impose entre autre :

– Un réseau de collecte de type séparatif afin de séparer les eaux résiduaires polluées des eaux pluviales non susceptibles d’être polluées,
– Le traitement dans un système d’assainissement individuel compatible avec les effluents générés par l’installation dans le respect des réglementations actuelles (arrêté du 7 septembre 2009 révisé en 2012 ou arrêté du 22 juin 2007 en fonction de la capacité du système d’assainissement),

– Le traitement dans une station d’épuration dédiée à l’installation avec des concentrations à ne pas dépasser avant le rejet au milieu naturel :

      • Matière En Suspension (MES) : 100 mg/L si le flux journalier n’excède pas 15 kg/j, 35 mg/L au-delà?
      • Demande Chimique en Oxygène (DCO) : 300 mg/L si le flux journalier n’excède pas 100 kg/j, 125 mg/L au-delà,
      • Demande Biologique en Oxygène à 5 jours (DBO5) : 100 mg/L si le flux journalier n’excède pas 30 kg/j, 30 mg/L au-delà,

On retrouve également des règles d’autosurveillance de l’installation avec en cas de rejet au milieu naturel :

– L’installation d’un point de mesure unique en sortie du système afin de procéder à des mesures de débits et des prélèvements,
– La réalisation tous les 6 mois d’analyses sur les paramètres DCO, DBO5, MES, phosphore et azote global (NGL) ainsi que la mesure de débit.

Enfin, les sous-produits issus de l’installation (boues, …) sont concernés par cet arrêté. Ils peuvent être épandus sur des terres agricoles en respectant certaines prescriptions décrites dans l’article 21 de l’arrêté du 8 décembre 2006.

Problématiques Assainissement Chenils

Les installations renfermant des chiens impliquent plusieurs problématiques concernant le traitement des effluents. Les rejets polluants proviennent de plusieurs sources :

– Nettoyage des cages, des box, des locaux…présence de détergents nettoyants et désinfectants
– Toilettage,
– Rejets solides dues aux déjections animales, poils
– Installation parfois non couvertes ou semi couvertes : présence d’eau pluviale, eau de ruissellement
– Désinfection régulière qui peut perturber le fonctionnement des systèmes de traitement
– Eaux usées = eau de lavage + urine

Ces rejets se caractérisent par de fortes concentrations en MES, azote et phosphore ainsi qu’une présence de détergents.
Néanmoins, ces effluents sont considérés comme biodégradables et peuvent être traités par des systèmes de traitement biologique type micro-station d’épuration. Il est important de caractériser précisément ces rejets (concentrations, volumes) afin d’étudier des solutions de traitement autonome, c’est le rôle du bureau d’études de NEVE ENVIRONNEMENT.

Solutions adaptée et réalisations Neve Environnement

NEVE ENVIRONNEMENT propose une prise en charge globale des attentes et des contraintes des gestionnaires de chenils (certaines prestations peuvent être des options) :

– Visite et étude initiale
– Solution technique
– Accompagnement à l’installation
– Mise en service et formation
– Entretien
– Suivi analytique avec analyse accréditée COFRAC

Les solutions NEVE ENVIRONNEMENT répondent aux réglementations en vigueur, et sont adaptées aux contraintes de ce type d’effluent. En effet le traitement par boues activées proposé par NEVE ENVIRONNEMENT est approprié à ce type d’effluent, car à la différence d’autres systèmes, comme les cultures fixées, il n’y a pas de risque de colmatage des supports utilisés pour la fixation des bactéries.

NEVE ENVIRONNEMENT dispose de plusieurs dizaines de stations d’épuration installées pour des chenils, pour des capacités de 5 à 300 EH.

La filière se constitue généralement :

– D’un dégrillage / tamisage :

Cette étape permet de piéger les matières (déjections, poils…) pouvant perturber le bon fonctionnement du traitement (bouchages de pompes…).
En fonction de la taille du chenil (débit et teneurs en matières en suspension contenues dans l’effluent) il est possible d’installer un panier dégrilleur, un dégrilleur manuel, un dégrilleur automatique, un tamis rotatif… Le principe consiste à faire passer l’effluent à travers une grille. Cette dernière retiendra les particules de taille supérieure à la maille choisie.
Cet ouvrage doit être entretenu régulièrement (nettoyage de la grille).

– Traitement biologique :

Cette étape permet le traitement des effluents et d’atteindre la qualité de traitement demandée. Il s’agit d’un système de traitement biologique compact par boues activées en aération prolongée.

Assainissement autonome chenils

L’oxygène contenu dans l’air insufflé par les surpresseurs permettra à la faune bactériologique de se développer dans le réacteur et d’assurer l’épuration biologique des eaux.

Compartiment Technique Topaze T50

La garantie de performance est possible de par la présence d’un bassin d’accumulation en tête de station. Ce bassin d’accumulation permet de réguler le débit à travers le réacteur et le clarificateur et garantit par conséquent une performance épuratoire stable indépendamment des fluctuations de débit d’entrée.

Au moins une fois par jour, la station se mettra en phase de re-circulation durant laquelle un pompage des boues en excès du réacteur vers le bassin de stockage des boues s’effectue. Ceci permet de maintenir une teneur en boues optimum dans le bassin d’aération.

Une partie des boues activées est re-circulée vers le bassin d’accumulation par débordement du bassin de stockage des boues. Le bassin d’accumulation étant aéré lors de cette phase de re-circulation, le process d’épuration par boues activées se déroule en deux phases entre le bassin d’accumulation et le bassin d’aération principal.

Lors de chaque phase de re-circulation, un auto nettoyage de la surface du clarificateur se met en route qui comprend une aération du clarificateur et une aspiration des flottants sur la surface du clarificateur vers le bassin d’aération.

Assainissement autonome chenils

La structure en polypropylène renforcé des cuves facilite l’installation et les raccordements. Le bassin d’accumulation est équipé d’une pompe de relevage par Airlift ce qui permettra un relevage de 50 cm à 70 cm entre le fil d’eau d’entrée et le fil d’eau de sortie suivant les modèles.

– Equipements de contrôle et de mesure :

Mise en place des équipements destinés au contrôle et à la mesure de débit (regards, canaux de mesure…).
Dans le but de proposer une solution technique adaptée, voici les éléments souhaités lors de l’étude :

– Race, type de chiens
– Nombre de chiens
– Informations sur le fonctionnement de l’établissement : box ouverts, couverts, présence d’eau de pluie, fréquence de lavage des box, produits utilisés, surface des box, récupération et traitement des excréments….
– Présence ou non d’une maternité
– Lavage des chiens
– Plans…

Vous trouverez ci-après une installation réalisée en 2006 pour un refuge accueillant des chiens et des chats. La filière se compose d’un poste de relevage, d’un tamis rotatif, d’une station TOPAZE T100 pour 100 EH. Pour cet établissement cela concerne 100 chiens et 110 chats (attention le dimensionnement, le ratio est variable d’un chenil à l’autre).

Assainissement Autonome Chenils Solution adaptée

installation réalisée en 2006 pour un refuge accueillant des chiens et des chats

Intérêts solution globale d’accompagnement NEVE.

NEVE ENVIRONNEMENT propose une solution globale d’accompagnement : visite initiale sur place afin de bien comprendre le fonctionnement de l’établissement, une assistance à la pose, une mise en service et formation, le suivi de l’installation avec prise d’échantillons et analyses par un laboratoire agréé COFRAC… Et cela dans toute la France.

Le point fort de la solution technique proposée par NEVE ENVIRONNEMENT est qu’elle prend en compte les éléments spécifiques de chaque chenil, en réalisant une étude personnalisée par notre bureau d’études interne composé de 4 ingénieurs.

Avec plusieurs dizaines de références pour ce type d’application et avec une technique éprouvée depuis plus de 15 ans, la solution NEVE ENVIRONNEMENT est fiable.