Systèmes d’infiltration d’eaux traitées issues d’une microstation d’épuration

Communication technique 

IRRIPUITS-IRRIGO Evolution : Systèmes d’infiltration d’eaux traitées issues d’une microstation d’épuration pour irriguer des plantes ou des arbustes

1-Synthèse

Engagée dans le développement durable, NEVE Environnement a développé un système qui s’intègre dans notre concept « REUSE ». Il s’agit d’un système d’irrigation des eaux traitées issues d’une microstation d’épuration, de la manière suivante :

  • Il n’est pas toujours aisé ou économique d’évacuer les eaux traitées issues d’une micro station d’épuration, vers un exutoire comme un fossé (avec l’autorisation du maire de la localité), un cours d’eau ou une rivière. Cet exutoire peut ne pas exister ou être loin, difficile d’accès, onéreux à réaliser. Il faut pouvoir évacuer cette eau traitée et on peut le faire de façon ‘’durable’’ en profitant de cette eau pour irriguer des végétaux.
  • L’alliance d’une pompe, d’un réseau d’irrigation en tranchée le tout spécialement étudié et de plantes choisies permettent de réutiliser cette eau traitée sur sa parcelle.
  • Le système racinaire des arbres ou arbustes décompacte le sol et participe à la ré -infiltration du liquide au-delà de la tranchée réalisée. Autre avantage il développe aussi de la biomasse en fixant des bactéries dans les méandres racinaires et par conséquent contribue à la continuité de la dépollution.
  • La faible profondeur du dispositif permet une bonne évaporation (selon la région cela diffère : la chaleur, l’ensoleillement, le vent, l’influence de la mer).
  • En période de croissance les végétaux absorbent une partie de ces effluents (en réutilisant eau et sels dissous) ce qui permet une bonne évapotranspiration et la croissance des plantes.

2- Définition, réglementations, fonctionnement

2-1- Quelques définitions

  • IRRIGO : système d’Irrigation qui est à installer dans un système d’assainissement NEVE Environnement, ne nécessitant pas de poste externe (C’est le cas de l’OXYFILTRE et du filtre compact BRIO) ;
  • IRRIPUITS: poste spécifique qui est à installer en aval d’un système de traitement des usées conçues par NEVE Environnement.

2-2- Réglementations

  • Arrêté du 07 Mars 2012 modifiant l’arrêté du 07 septembre 2009 pour les installations ayant une charge brute de pollution inférieure ou égale à 1,2 kg DBO5 par jour
  • Arrêté du 15 Juillet 2015 pour les installations ayant une charge brute supérieure à 1,2 kg DBO5 par jour.
  • Arrêté du 25 Juin 2014 modifiant l’arrêté du 2 Aout 2010 relatif à l’utilisation d’eaux issues du traitement d’épuration des eaux résiduaires urbaines pour l’irrigation de cultures ou d’espaces verts

2-3- Remarques

Irrigo Evolution fait partie comme notre concept Autono (qui combine la réutilisation des boues sur la parcelle) de systèmes qui visent à la réutilisation des sous-produits créés par les stations d’épuration et ce directement sur la parcelle considérée.

Pour IRRIGO tout dispositif fait l’objet d’une étude particulière par NEVE Environnement qui à l’aide de la connaissance de la station utilisée, l’étude de sol fournie, permet de proposer le système adapté avec les longueurs du dispositif et les plantes adéquates.

2-4- Fonctionnement

Le système IRRIPUITS et IRRIGO Evolution fonctionne avec les éléments suivants :

  • Une pompe mise en œuvre en aval d’un système de traitements des eaux usées. Elle est asservie à une mesure de niveau qui permet de refouler par bâchée ;
  • Des sondes de niveau dont le rôle est d’une part de contrôler le volume de bâchée transférée vers le système d’irrigation, et d’autre part de détecter les anomalies (mise en route de l’alarme) ;
  • Un clapet anti-retour installé au droit de la colonne de refoulement de manière à éviter le retour d’effluent, et donc de limiter le temps de fonctionnement de la pompe ;
  • Un coffret de commande qui pilote le système de pompage. Celui-ci comprend : un disjoncteur principal, un disjoncteur magnétothermique spécifique à la protection de la pompe, un transformateur, un contacteur et 4 détecteurs de niveau ;
  • Un système d’irrigation souterrain constitué de tranchées parcourue par un linéaire de canalisations percées permettant la distribution de l’eau en souterrain, une enveloppe de géotextile, et un recouvert de terre issue des fouilles. Le linéaire dépend de la nature du sol d’installation et est calculé par le bureau d’étude de Neve.
  • Des végétaux -choisis suivant la localité en France et le développement de leur système racinaire- sont plantés dans ces tranchées. Leur rôle est de favoriser l’infiltration des effluents traités dans le sol.
  • Pour IRRIPUITS, le système est positionné dans un poste de relevage spécifique.

La pompe

La pompe est dimensionnée en fonction des éléments suivants :

  • La longueur de refoulement ;
  • La hauteur de refoulement ;
  • Et du débit d’eau à refouler.

Le dispositif d’irrigation

Les tranchées auront :

  • Une profondeur de 50 cm,
  • Une largeur de 30 cm, voire de 50 cm (au-dessous d’une perméabilité de 40 mm/h),
  • Une longueur qui est définie par l’étude de Neve Environnement.

Le géotextile utilisé a trois fonctions :

  • Eviter l’affouillement du sol,
  • Favoriser la diffusion de l’eau en sortie des orifices,
  • Eviter l’entrée d’éléments extérieurs (racines, …) dans la canalisation.

Le réseau peut être constitué d’une seule ou plusieurs branches en parallèle. Dans ce cas l’entraxe entre deux branches ne sera pas inférieur à 70 cm. La figure ci-dessous présente cette partie du produit.

Les plantes

Les plantes sont sélectionnées en fonction de leur capacité à développer un système racinaire vertical, elles seront adaptées au climat local.

 

3- Quelques illustrations

 

4- Installation

4-1-IRRIGO Evolution

  • Pré montage de la colonne de refoulement en atelier. Elle est équipée par un clapet anti-retour.
  • Assemblage de la pompe.
  • Mise en place de la pompe dans le puits de collecte, situé au fond de l’unité de filtration.
  • Collage des coudes avec les manchons.
  • Installation des 4 sondes de niveau à proximité de la colonne. Le niveau exact des sondes sera confirmé lors de la mise en service par des essais.
  • Installation du coffret de commande à proximité du dispositif d’irrigation et mise en place des équipements électriques.

4-2-IRRIPUITS

  • Pré montage de la colonne de refoulement en atelier. Elle est équipée par un clapet anti-retour.
  • Assemblage de la pompe.
  • Mise en place de la pompe dans le puits de collecte, situé au fond de l’unité de filtration.
  • Collage des coudes avec les manchons.
  • Mise en œuvre d’un flotteur de niveau et d’un flotteur d’alarme.
  • Installation du coffret de commande à proximité du dispositif d’irrigation et mise en place des équipements électriques.

4-3-LES PLANTES

  • Les végétaux à mettre en place sont plantés à proximité immédiate de la canalisation et à raison d’un plant tous les 0,75m.
  • Dans le cas où les végétaux sont existants la tranchée sera réalisée à proximité immédiate des végétaux.

5- Entretien

La pérennité de fonctionnement du dispositif dépend principalement du respect des conditions de mise en œuvre et d’entretien définies dans les guides d’utilisations et d’installation.

La pompe ainsi que les équipements électromécaniques ont une garantie de 2 ans.

  • Ces garanties sont conditionnées par le respect des consignes d’utilisation contenues dans la notice technique fournie lors de la livraison des équipements.
  • Les modalités d’entretien de l’IRRIPUITS et de l’IRRIGO Evolution figurant ci-dessous doivent, impérativement, être respectées.

Nota : NEVE Environnement propose un contrat d’entretien spécifique à travers son partenaire privilégier AMI Assainissement (Tél : 09 77 21 77 40 / mail : contact@entretien-microstation.fr)

En cas de problème pompe/alarme, trois dispositions doivent être prises :

  • Alerter l’équipe de NEVE Environnement ou l’AGC concerné ;
  • Intervention rapide d’un technicien sous ;
  • Réduire au minimum la consommation d’eau.

*AGC : Assainiste Grand Compte

 

6-Intérêt

NEVE Environnement propose une solution globale d’accompagnement : visite initiale sur site, une assistance technique à la pose, une mise en service et formation, l’entretien et le suivi de l’installation avec prise d’échantillons et analyses par un laboratoire agréé COFRAC… Nous avons une démarche constante de validation et de suivi de nos installations (sur MES, DBO5, DCO, …).

Au-delà de ces éléments, nos systèmes présentent l’avantage de pousser le traitement de différents polluants : comme l’Azote, Phosphore, certains micropolluants, etc.

En effet, parmi les points forts des solutions proposées par NEVE ENVIRONNEMENT, nous pouvons citer sa capacité de proposer une solution spécifique pour chaque demande grâce à ses AGC de proximité, son bureau d’études intégré et sa gamme de produit large.

La solution présentée à travers la présente communication technique correspond aux solutions d’économie d’eau qui s’intègre dans le concept du développement durable.

« Ne perdons pas de vue que le réchauffement climatique est à l’ordre du jour et le fait que vous optiez pour ce type d’installation vous permet d’être parmi les acteurs à lutter contre ce réchauffement par vos actions de plantation d’arbres et d’arbustes, et bien évidemment celle de l’économie d’eau à travers sa réutilisation »


Cette communication technique a été réalisée par le Bureau d’Etudes Neve Environnement

Neve Environnement

Z.A. du Pré Saint Germain

7 rue Robert Lenfant

71250 Cluny – France

https://neve.fr/solutions/

Tél : +33 (0)3 85 59 82 30

contact@neve.fr

 

N’hésitez à nous contacter pour toute demande via notre site internet https://neve.fr/solutions/ ou par téléphone +33 (0)3 85 59 82 30 ou directement par mail contact@neve.fr