• Home »
  • Actualités »
  • Covid-19 : l’ANSES recommande de ne pas épandre les boues non préalablement hygiénisées

Covid-19 : l’ANSES recommande de ne pas épandre les boues non préalablement hygiénisées

Covid-19 : l’ANSES recommande de ne pas épandre les boues non préalablement hygiénisées

Saisie par les ministères de l’agriculture et de la transition écologique pour évaluer en urgence les risques éventuels liés à l’épandage de boues d’épuration urbaines dans le contexte de leur contamination possible par le COVID-19, l’ANSES recommande de ne pas épandre ces boues sans hygiénisation préalable.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a été saisie le 20 mars dernier par les ministères de l’agriculture et de la transition écologique pour évaluer en urgence les risques éventuels liés à l’épandage de boues d’épuration urbaines dans le contexte de leur contamination possible par le virus SARS-CoV-2, agent de la maladie Covid-19.

Il était plus précisément demandé à l’Agence de se prononcer sur le risque de propagation du virus SARS-CoV-2 via la valorisation agronomique des boues d’épuration urbaines (ayant fait l’objet ou non d’un traitement), et d’évaluer l’efficacité des principaux traitements appliqués aux boues d’épuration, notamment ceux qui permettent de respecter les critères d’hygiénisation…

https://www.revue-ein.com/actualite/covid-19-l-anses-recommande-de-ne-pas-epandre-les-boues-non-prealablement-hygienisees

 

Consultez les solutions de traitement des boues de NEVE Environnement : https://neve.fr/solutions/nos-solutions/solutions-reuse/lpr-solution-traitement-des-boues/